Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Stockholm - Le groupe suédois d'électroménager Electrolux a conclu un accord pour acquérir la majorité du capital du fabricant égyptien Olympic Group. La transaction valorise le leader de l'électroménager au Moyen-Orient et au Maghreb à 340 millions d'euros (456 millions de francs).
"Dans le cadre de sa stratégie de croissance sur les marchés émergents, Electrolux a signé aujourd'hui un accord préliminaire avec Paradise Capital pour acquérir 52% d'Olympic Group", a indiqué Electrolux dans un communiqué.
Electrolux indique vouloir ensuite racheter - conformément aux réglementations égyptiennes - la totalité du capital d'Olympic, au prix de 45,30 livres égyptiennes l'action.
A ce prix, en déduisant deux divisions (Namaa et B-Tech) qui resteront dans le giron de Paradise Capital, Electrolux précise estimer la valeur d'Olympic à 2,7 milliards de livres égyptiens (340 millions d'euros).
Employant 7300 personnes, Olympic, déjà partenaire d'Electrolux depuis 30 ans, détient environ 30% du marché égyptien (en volume) pour un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de livres égyptiennes (265 millions d'euros) l'an passé.
Les ventes d'électroménager au Maghreb et au Moyen-Orient sont en forte croissance, indique Electrolux.
Confronté à la forte concurrence et à l'érosion de ses ventes dans le secteur de l'électroménager, Electrolux, numéro deux mondial de l'électroménager, a délocalisé ces dernières années une large partie de sa production vers les pays à bas coûts.
Le groupe emploie environ 51'000 personnes pour des ventes de 109 milliards de couronnes (11,8 milliards d'euros) l'an dernier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS