Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des membres du groupe Magic System lors d'un hommage au chanteur Papa Wemba, mort la semaine passée (archives).

KEYSTONE/EPA/LEGNAN KOULA

(sda-ats)

Le chef d'orchestre du groupe ivoirien Magic System, Didier Bonaventure Deigna est décédé par noyade. Le groupe fait ainsi face à un nouveau drame après la mort sur scène du chanteur Papa Wemba il y a une semaine à Abidjan.

Magic System "a le regret et la profonde douleur d'annoncer le décès de son batteur et chef d'orchestre Didier Bonaventure Deigna, dit Pépito, survenu le dimanche 1er mai dernier par noyade à Jacqueville, dans sa 46e année", souligne le groupe dans un communiqué.

Le musicien qui séjournait dans la station balnéaire est "décédé en tentant de sauver de la noyade une personne", a expliqué un membre de sa famille. Les plages de la côte ivoirienne sont réputées dangereuses et les secours déplorent régulièrement des noyades.

Idole de la chanson congolaise

Le décès du chef d'orchestre et batteur du groupe star de la musique ivoirienne, survient une semaine après celle de l'idole de la chanson congolaise Papa Wemba. Il est mort sur scène le 24 avril à Abidjan où il participait à la 9e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), organisé par Magic System.

Le quartier d'Anoumabo a vu naître Magic System. Le groupe enchaîne les tubes en Afrique et en Europe depuis son succès "Premier Gaou" en 2002.

ATS