Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Roche est suspecté en Serbie d'avoir corrompu des médecins afin qu'ils prescrivent ses traitements contre le cancer. Selon une porte-parole du groupe pharmaceutique bâlois, le ministère public a déposé plainte.

Aussi bien l'entreprise que des personnes individuelles ont été mises en accusation, a précisé une porte-parole, revenant sur une information parue dans le journal "Der Sonntag". La procédure étant en cours, celle-ci n'a pas voulu donner de détails supplémentaires.

ATS