Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe américain Watson, spécialiste des médicaments génériques, a racheté l'entreprise zougoise Actavis. Il va débourser 5,6 milliards de dollars (4,8 milliards de francs) et deviendra le troisième fabricant mondial de génériques.

Watson se classera ainsi derrière l'israélien Teva et la filiale Sandoz du géant bâlois Novartis, spécialisée dans les génériques. Ces deux entreprises ont elles aussi réalisé plusieurs acquisitions ces dernières années, dans le cadre d'un processus de consolidation du secteur.

Le chiffre d'affaires pro forma est prévu à environ 8 milliards de dollars en 2012, précise dans un communiqué le groupe, dont le siège se trouve dans le New Jersey. "Actavis améliore fortement notre position commerciale dans le monde et nous apporte des produits complémentaires et des capacités aux Etats-Unis", a commenté son directeur général Paul Bisaro.

Origines islandaises

Actavis compte économiser 300 millions de dollars par an au moins d'ici trois ans et la transaction aura un impact positif immédiat sur les bénéfices hors éléments exceptionnels.

Les origines d'Actavis remontent à 1956 avec la fondation en Islande d'une association d'achats. En 1960, l'entreprise se lance dans la production de médicaments pour devenir 21 ans plus tard un fabricant pour les grands groupes pharmaceutiques internationaux.

Actavis a entamé une vive expansion avec le tournant du siècle. Employant 146 collaborateurs pour un chiffre d'affaires de 57 millions d'euros (68,5 millions de francs) en 1999, l'entreprise islandaise a vu ses ventes grimper en 2010 à 1,8 milliard d'euros et son effectif bondir à 10'000 salariés. Actavis est désormais active dans plus de 40 pays.

Au début de l'an passé, l'entreprise de l'Atlantique Nord a transféré son siège à Steinhausen, non seulement à la faveur du climat fiscal favorable du canton de Zoug, mais aussi de la disponibilité d'une main d'oeuvre qualifiée et de la position centrale de la région. Actavis emploie près de 150 personnes à Steinhausen.

ATS