Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gymnasien d'origine jordanienne qui a résidé à Bienne avant d'être inculpé en juin au Kenya reste interdit d'entrée en Suisse. L'Office fédéral de la police (fedpol) a prononcé vendredi une interdiction de plusieurs années, sans préciser leur nombre exact.

En juillet, le gymnasien avait reçu une interdiction d'entrée temporaire fixée à six mois. "Les clarifications supplémentaires entreprises par la suite ont confirmé que (le gymnasien) constituait un danger pour la sécurité intérieure de la Suisse", selon un communiqué publié vendredi par fedpol.

Les autorités suisses ajoutent que l'interdiction d'entrée prononcée se base sur des informations du Service de renseignement de la Confédération. Une telle mesure vise à "sauvegarder la sécurité intérieure et extérieure de la Suisse", qui peut être compromise notamment en présence d'un risque de terrorisme, d'extrémisme violent ou de criminalité organisée, selon fedpol.

Le gymnasien jordanien conserve la possibilité de faire recours auprès du Département fédéral de justice et police (DFJP).

Membre des shebab

Le gymnasien a été inculpé au Kenya pour ses liens présumés avec les insurgés islamistes somaliens. Un tribunal de Nairobi l'a inculpé le 6 juin pour son "implication dans des activités criminelles organisées", en tant que membre des shebab, un groupe islamiste qui se réclame d'Al-Qaïda.

Des indices clairs montrent que cette personne a séjourné dans des régions de la Somalie dans lesquelles se trouvent des groupes jihadistes impliqués dans un conflit, avait écrit en juin dernier le Département fédéral de justice et police (DFJP) dans un communiqué. Il semble aussi, selon les autorités suisses, que cette personne ait entretenu des contacts avec des éléments islamistes en Suisse.

Présent actuellement au Kenya, le Jordanien de 19 ans qui possède le statut de réfugié va être placé sous la protection du bureau local du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS