Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Pour la première fois depuis 1993, Marseille les quarts de finale de la Ligue des Champions. L'OM a arraché sa qualification en s'inclinant 2-1 devant l'Inter après s'être imposé 1-0 à l'aller.
C'est Brandao, l'attaquant brésilien à la technique si frustre, qui a été le héros de San Siro. Le Brésilien a égalisé à la 92e en abusant la défense milanaise sur un long dégagement de Mandanda. Le penalty provoqué par ce même Mandanda, qui sera expulsé, et transformé par Pazzini quelques instants plus tard ne changeait pas la donne. Le sort de la partie a bien été scellé par ce but improbable de Brandao dans le temps additionnel.
L'Inter avait effacé le passif du match aller à la 75e minute par Milito. L'Argentin surgissait au terme d'un cafouillage pour battre Mandanda. Avant de s'incliner devant Milito, le gardien phocéen avait réussi deux véritables miracles en début de match. A la 8e, il sauvait devant Sneijder. A la 11e, il s'interposait devant Milito. Après ces deux occasions, ce fut le calme plat. Les Milanais furent bien incapables d'emballer le match face à des Marseillais bien en place.
Cette qualification empêchera l'OM de basculer dans la crise. Les Phocéens restent, en effet, sur quatre défaites de rang en L1.

ATS