Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une flottille d'une vingtaine de bateaux japonais est partie samedi soir pour les îles Senkaku pour réaffirmer la souveraineté du Japon sur cet archipel. Malgré de très vives protestations de Pékin, elle devrait arriver sur l'archipel dimanche à l'aube.

La flottille a quitté vers 20h30 locales (13h30 en Suisse) l'île japonaise d'Ishikagi, à l'extrême sud du Japon, pour les îles Senkaku, en mer de Chine méridionale, appelées Diaoyu par la Chine.

"L'avenir du Japon" en jeu

A bord des bateaux ont pris place des parlementaires locaux et des militants nationalistes. "Je veux montrer à la communauté internationale que ces îles sont à nous. C'est l'avenir du Japon qui se joue", a déclaré Kenichi Kojima, un élu local de la région de Kanagawa, proche de Tokyo.

"Heureusement, la communauté internationale reconnaît globalement que les îles Senkaku sont japonaises, mais je pense qu'il faut, avec ce genre d'expédition, sensibiliser le plus possible le reste du monde à ce problème", a de son côté déclaré peu auparavant la député japonaise Keiko Yamatani.

Tensions croissantes

Plus tôt dans la journée, Pékin avait fermement demandé au Japon de "cesser immédiatement toute action portant atteinte à sa souveraineté territoriale". La tension n'a fait que monter cette semaine entre Pékin et Tokyo à propos de cet archipel situé à environ 200 km au large de Taïwan, qui revendique aussi ce territoire.

Vendredi le Japon avait expulsé 14 militants pro-chinois qui avaient participé mercredi à un débarquement sur l'archipel des Senkaku. Ils avaient été arrêtés peu après avoir débarqué sur un îlot et y avoir hissé un drapeau chinois. Pour mener leur action, ces activistes pro-chinois avaient choisi la date symbole du 15 août, jour de la capitulation du Japon en 1945.

Outre sa valeur stratégique, cet archipel inhabité représente un enjeu économique: les eaux environnantes sont très poissonneuses et les fonds marins de la zone pourraient receler des hydrocarbures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS