Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - Le Premier ministre japonais Naoto Kan a présenté des excuses pour les souffrances infligées au peuple coréen pendant les 35 ans de colonisation de la Corée par le Japon, dans une déclaration publiée mardi. Celle-ci coïncide avec le centième anniversaire, ce mois-ci, de l'annexion de la Corée.
"J'exprime ici une fois encore mon profond remords et mes excuses sincères pour les souffrances et les dommages immenses infligés par le régime colonial", a déclaré M. Kan. Cette déclaration a été approuvée par le gouvernement lors d'une réunion dans la matinée.
Le Japon avait signé un traité d'annexion le 22 août 1910, qui avait pris effet le 29 août de la même année.
La colonisation s'était achevée le 15 août 1945 avec la capitulation du Japon à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. La péninsule coréenne est depuis divisée entre un régime communiste au nord et un régime capitaliste au sud.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS