Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - Le nouveau premier ministre japonais Naoto Kan s'est entouré d'un gouvernement de 17 membres. Il a promis de rendre le Japon "plus vigoureux", d'assainir ses finances publiques et de replacer l'alliance avec les Etats-Unis au centre de la diplomatie nippone.
Le nouveau gouvernement, qui devait être investi par l'Empereur Akihito dans la soirée, est composé de 17 ministres et secrétaires d'Etat, dont onze conservent le portefeuille qu'ils occupaient dans l'équipe sortante.
Les titulaires des principaux ministères ont été reconduit. Le ministère-clé des finances, que dirigeait M. Kan, a été confié à son ex-adjoint, Yoshihiko Noda, 52 ans, partisan de la rigueur budgétaire.
Lors de son premier discours suivant la nomination de son équipe, M. Kan a souligné que l'assainissement des finances publiques était "une condition pour la croissance", le Japon étant lesté d'une dette publique qui représente près de 200% de son produit intérieur brut (PIB).
Cet ancien militant de gauche devenu partisan de la rigueur budgétaire a considéré que la réforme fiscale était "la tâche la plus importante à laquelle le pays devait s'atteler".
Au plan diplomatique, M. Kan va devoir raccommoder les relations avec les Etats-Unis, principal allié du Japon, après le fiasco du déménagement d'une base militaire sur l'île d'Okinawa.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS