Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Japon souhaite pouvoir couvrir l'ensemble de son territoire avec un système d'interception de missiles (image d'illustration).

KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON

(sda-ats)

Le ministère japonais de la Défense a requis vendredi un budget record pour l'année à venir. Il entend muscler sa puissance aérienne et son bouclier antimissile face aux menaces persistantes de la Corée du Nord et de la Chine.

Le ministère réclame un montant de 5298 milliards de yens (plus de 46 milliards de francs) pour la période d'avril 2019 à mars 2020, soit une progression de 2,1%. Il s'agit de la septième hausse annuelle consécutive.

Le Japon veut utiliser cet argent pour mettre en place le système terrestre d'interception de missiles Aegis Ashore en deux endroits afin de couvrir l'ensemble du pays.

Il souhaite aussi acquérir six avions de chasse F-35 supplémentaires et deux avions de surveillance Hawkeye, avec le projet d'augmenter de 30 personnes les effectifs de la patrouille aérienne, composés aujourd'hui de 830 membres.

"Menace grave et imminente"

Dans son rapport annuel publié cette semaine, le ministère de la Défense juge que la Corée du Nord continue à représenter "une menace grave et imminente", malgré les avancées diplomatiques de ces derniers mois.

Le Japon y réaffirme en outre ses "vives inquiétudes" quant aux ambitions militaires et navales de Pékin, qui revendique de nombreuses îles et récifs en mer de Chine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS