Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève-Servette mène 2-1 dans sa série de demi-finale. Les Genevois ont gagné 2-1 ap à Zurich, pendant que Davos a signé un troisième succès de rang contre Berne (2-0) pour mener 3-0.

Genève-Servette a joué un très mauvais tour aux Zurich Lions. Les Servettiens ont triomphé en prolongation (2-1) et mènent désormais 2-1 dans la série.

C'est Alexandre Picard qui a donné la victoire aux siens en poussant dans la cage vide un puck renvoyé par Flüeler à la suite d'un lancer de D'Agostini. Déjà privé de Tom Pyatt, malade, Genève a dû en plus composer durant le deuxième tiers sans Taylor Pyatt. L'aîné des deux frères a rejoint le vestiaire, blessé.

Les compteurs ont attendu le troisième tiers avant de se débloquer. Les Zurichois ont ouvert le score grâce au tout jeune Denis Malgin (42e). L'attaquant de 18 ans, fils d'Albert Malgin, a inscrit son quatrième but de la saison et son deuxième des séries en poussant dans la cage vide un palet dévié par Roman Wick. Mais une pénalité pour avoir fait trébucher à l'encontre de Ryan Keller a offert aux Genevois un power-play 25 secondes après le goal zurichois. Et comme l'attaque à cinq des Grenat est la plus performante du pays en ce moment, ceux-ci n'ont pas manqué l'occasion d'égaliser. Une triangulation Wick-Kast-Rod a remis les deux équipes à niveau. Mention spéciale à Kast, auteur d'une passe parfaite pour le jeune Noah Rod.

Forcément plus frileuses en fin de troisième tiers, les deux équipes ont tout de même eu l'occasion de l'emporter. C'est Ryan Shannon qui a eu la meilleure chance en attrapant la transversale alors qu'il ne restait plus que treize secondes à jouer dans la troisième période. Et puis en prolongation, Picard a surgi.

Berne broie du noir

Guy Boucher a-t-il trouvé son maître en la personne d'Arno del Curto? On pourrait le penser étant donné le troisième succès d'affilée des Davosiens face aux Ours. D'habitude si offensifs, les Grisons ont cette fois soigneusement laissé l'initiative aux Bernois. Alors ces derniers ont tenté de mettre de la pression sur la cage de Genoni, mais avec toujours cette crainte de se faire piéger sur un contre par Ambühl ou les frères Wieser.

Malgré plusieurs périodes de supériorité numérique, les joueurs de la capitale n'ont pas réussi à trouver l'ouverture. Il y a eu de la maladresse de la part des attaquants bernois, mais on a surtout l'impression qu'ils n'ont pas digéré la défaite initiale en prolongation alors qu'ils menaient encore 2-1 à quinze secondes de la fin du troisième tiers. Alors quand Schneeberger a ouvert la marque à la 47e, les Bernois ont douté tout en repartant à l'assaut des buts grisons. Sans succès.

Davos mène désormais 3-0 dans la série et les hommes d'Arno del Curto pourraient bien composter leur ticket pour la finale mardi soir sur leur glace.

En play-out, il a fallu attendre les tirs au but pour départager Ambri-Piotta et Rapperswil. Et à ce jeu d'habileté, ce sont les Tessinois qui se sont montré les plus forts (4-3 tab). Avant cela, les deux équipes n'avaient jamais réussi à prendre clairement les devants. Les Léventins ont mené à deux reprises, mais les Saint-Gallois sont parvenus à revenir. Rizzello a notamment mis le 3-3 en infériorité numérique, alors qu'Ambri venait de scorer le 3-2.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS