Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le journaliste et opposant tunisien Taoufik ben Brik, libéré mardi après six mois de détention, a dit souhaiter se présenter aux prochaines élections présidentielles en Tunisie, en 2014. Il a souligné que la constitution interdira alors à l'actuel président de se représenter.
Le président Zine al Abidine Ben Ali "aura à cette date 78 ans et la constitution interdit que le candidat à la présidentielle soit âgé de plus de 75 ans", a-t-il ajouté. Ben Ali est au pouvoir depuis 23 ans.
"Mon rêve est de me présenter en 2014 à l'élection présidentielle, sachant que le président Zine al Abidine Ben Ali devra quitter définitivement le pouvoir à cette date", a-t-il dit en arabe à France 24, dans une interview traduite par la chaîne.
Taoufik ben Brik a été libéré mardi après six mois de détention pour avoir agressé une femme, fait qu'il a toujours contesté. Son procès avait été qualifié de politique, dans un pays où la presse est souvent muselée. Il a promis de continuer à critiquer le pouvoir.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS