Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gaëtan Vannay a reçu mardi à Lausanne le prix Jean Dumur. Le jury a récompensé le grand reporter et chef de la rubrique internationale de la Radio suisse romande (RSR) pour la qualité des reportages réalisés ces derniers mois en Libye et en Syrie, et son courage professionnel.

"A plusieurs reprises, Gaëtan Vannay s'est trouvé seul journaliste occidental à pouvoir témoigner des événements se déroulant dans des zones de combat ou de terreur, en particulier dans la ville libyenne de Zentan, en mars, et la ville syrienne de Hama du 19 juillet au 3 août", écrivent les Amis de Jean Dumur dans un communiqué.

Aujourd'hui âgé de 39 ans, Gaëtan Vannay a fait ses premières armes de journaliste au "Journal de Genève", à RTN et à Couleur 3. Il a ensuite travaillé à Londres et Moscou, avant de rejoindre la rédaction centrale de la RSR à Lausanne. Depuis 2009, il est chef de la rubrique internationale de la RSR.

Le Prix Jean Dumur récompense chaque année un journaliste pour son talent, la qualité de ses enquêtes, son sens de l'éthique, voire son courage. Doté de 5000 francs, il est décerné par un comité qui réunit une dizaine de journalistes et rédacteurs en chef romands.

Roger de Diesbach (BRRI) fut le premier lauréat en 1987. L'année dernière, la distinction est revenue à Ludovic Rocchi, journaliste au "Matin", pour sa couverture de l'affaire Hainard.

ATS