Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Claude Hêche en "chef de train" (archives).

KEYSTONE/STEFAN MEYER

(sda-ats)

Le conseiller aux Etats jurassien Claude Hêche rempile à la barre d'Ouestrail. Les quelque 90 membres de l'association de défense des intérêts ferroviaires de Suisse occidentale présents à Moutier vendredi l'ont confirmé à cette fonction qu'il occupe depuis sept ans.

Ouestrail n'avait pas choisi Moutier (BE) par hasard. Elle voulait marquer le 100e anniversaire de la mise en service du tunnel Moutier-Granges (SO). Il s'agissait aussi d'apporter son soutien au maintien de la ligne Moutier-Soleure via le tunnel sous le Weissenstein qu'il est nécessaire d'assainir.

Cette ligne est un atout pour le tourisme doux, écrit Ouestrail samedi dans un communiqué. Elle est aussi un itinéraire de substitution et de désengorgement.

L'invité de l'assemblée était le directeur de BLS Bernard Guillelmon. Pour le chef de la deuxième entreprise ferroviaire de Suisse, propriétaire du tunnel Moutier-Granges, des investissements suffisants sont la clef de l'avenir du secteur.

A noter qu'aux côtés du président jurassien, plusieurs parlementaires fédéraux siègent au comité d'Ouestrail. Viola Amherd (PDC/VS) et Hugues Hiltpold (PLR/GE), tous deux membres de la commission des transports du National, ont été élus à la vice-présidence.

ATS