Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bichkek - Le Kirghizstan a décrété l'état d'urgence dans une deuxième ville du sud du pays à la suite de violences interethniques meurtrières. La Russie a accordé une aide humanitaire à l'ancienne république soviétique mais refusé une assistance militaire.
L'état d'urgence a été décrété à Djalal-Abad par le gouvernement intérimaire, "contraint de prendre cette décision car la zone de déstabilisation s'étend", a déclaré son chef adjoint Azimbek Beknazarov.
"Depuis hier, la situation est devenue hors de contrôle", a renchéri la présidente par intérim du Kirghizstan Rosa Otounbaïeva. Au total, on dénombre au moins 69 morts et plus de 850 blessés dans la région d'Och.
Le gouvernement provisoire, qui s'est emparé du pouvoir après un soulèvement populaire début avril, a appelé les officiers retraités de la police et de l'armée à se rendre dans la région d'Och, afin d'"empêcher la guerre civile".
Aux yeux du président russe Dmitri Medvedev, "il s'agit d'un conflit interne et la Russie ne voit pas, pour le moment, les conditions pour participer à sa résolution".
En revanche, le Kremlin a décidé d'"accorder une aide humanitaire" à cette ancienne république soviétique où la Russie dispose d'une base militaire. Un avion médicalisé du ministère russe des situations d'urgence, avec dix médecins à bord, s'est envolé vers le Kirghizstan.
Des milliers de femmes et d'enfants ouzbeks ont fui les violences en se rendant à Markhamat, à la frontière de l'Ouzbékistan, ce qui pourrait déboucher sur une crise humanitaire. Tandis que l'Ouzbékistan se disait "extrêmement alarmé", le Comité international de la Croix rouge s'est déclaré "profondément inquiet".
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch a appelé la communauté internationale à soutenir le gouvernement kirghiz pour empêcher que les troubles ethniques ne dégénèrent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS