Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La défaite de Fribourg à domicile contre Zoug 4-2 lors de la 46e journée a offert une qualification en play-off à Lausanne. Et ceci alors que les Vaudois se sont inclinés 3-0 contre Kloten.

Contraint de gagner pour entretenir l'espoir des séries éliminatoires, Fribourg est tombé sur une formation zougoise concernée. Tellement concernée que les joueurs de Harold Kreis ont bouclé l'affaire en 31 secondes lors du tiers initial. Earl (12e) et Bürgler (13e) ont puni les Dragons. Martschini a éteint la flamme fribourgeoise à la 34e. Alors les joueurs de Gerd Zenhäusern ont fait comme d'habitude lorsqu'ils sont menés, ils ont attaqué comme des morts de faim. Mais comme ce fut souvent le cas cette saison, ils ont agi trop tardivement. En dépit de leur bonne volonté, les Dragons ont une fois encore compté sur l'énergie du désespoir. En vain. Avec toujours cinq points de retard sur le 8e Bienne, Gottéron peut encore s'accrocher. Mais il ne faudra plus perdre de points en route et il n'en reste que douze en jeu.

Mais cette défaite fribourgeoise fait les affaires du LHC. Et pourtant les Vaudois se sont inclinés 3-0 à Malley contre Kloten. Circonstances atténuantes pour les Lions, l'infirmerie s'est remplie après la défaite 3-2 tab de la veille contre Zoug. Lausanne a dû composer avec un nombre important de blessés et de malades. Déjà privé de Bang et Augsburger, Heinz Ehlers a aligné deux défenseurs (Lardi et Nodari) sur son quatrième trio car Hytönen et Savary se sont blessés contre Zoug la veille et que Conz et Ulmann sont malades. Avec seulement trois importés, Lausanne a eu de la peine. Même face à une équipe de Kloten quasiment assurée de disputer le tour de classement. Hollenstein a trouvé à deux reprises le chemin des filets. Une fois en infériorité numérique et une fois avec un homme de plus sur la glace côté zurichois. Mais les Lausannois accèdent malgré tout aux play-off pour la deuxième année consécutive et depuis leur retour en LNA.

Genève-Servette a fait le boulot contre Bienne (6-3). Les Genevois confirment leur excellente forme du moment en dominant une équipe qui tient à sa huitième place comme Kim Kardashian à son chirurgien esthétique. Trois fois les Grenat ont pris l'avantage et par trois fois les Seelandais ont égalisé. Puis à la 51e et à la 52e, Iglesias et Picard ont frappé et Bienne a définitivement baissé pavillon.

Dans la dernière partie de la soirée, Lugano s'est incliné bizarrement 4-2 à la Diners Club Arena de Rapperswil. Et on ne peut pas vraiment dire que les Luganais puissent jouer en dilettante vu qu'ils doivent défendre leur quatrième place au classement. Une place synonyme d'avantage de la glace au premier tour des play-off. Mention particulière au 4-0 signé Nils Berger avec l'aide d'un Merzlikins bien malchanceux, puisqu'il a poussé dans ses buts un puck qui avait rebondi contre la bande derrière lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS