Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des millions de Londoniens ont dû trouver un moyen de transport alternatif jeudi pour se rendre à leur travail en l'absence de métro. Il est en effet totalement à l'arrêt pour 24 heures en raison d'une grève des conducteurs et du personnel de London Underground (LU).

Cet arrêt de travail a été lancé à l'appel de quatre syndicats pour protester notamment contre les modalités de lancement d'un nouveau service de nuit. Les salariés jugent insuffisantes les primes offertes par la direction pour assurer un nouveau service 24h/24 sur certaines lignes le week-end, et contestent également les modalités de sa mise en place.

Le Premier ministre conservateur David Cameron, qui fait face à son premier conflit social d'ampleur depuis sa réélection en mai dernier, a fait savoir qu'il jugeait cette grève "inacceptable et injustifiée".

ATS