Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le maire de Bienne Erich Fehr a pris connaissance sans grande surprise du retrait de la licence au FC Bienne. L'essentiel pour lui est de mettre un terme à cette farce autour du club de football de la cité seelandaise pour pouvoir tout recommencer à zéro.

Erich Fehr a expliqué que la chute du FC Bienne ne signifiait pas pour autant qu'il n'y aurait plus de matchs de football à la Tissot Arena. L'enceinte accueillera notamment des rencontres de l'équipe de Suisse des moins de 21 ans ou de l'équipe de Suisse féminine.

Le retrait immédiat de licence a été notamment motivé par le fait que le FC Bienne n'a pas respecté les devoirs d'information, et ce de manière répétée. De plus, le club a violé quatre critères décisifs pour disposer de la licence, selon la commission de discipline de la Swiss Football League.

La Ville de Bienne avait pris possession de ce complexe sportif en juillet dernier. En tant que partenaire public et maître d'oeuvre pour les installations sportives, elle a investi près de 80 millions de francs.

Un stade de football est un projet qui s'inscrit dans la durée, a relevé Erich Fehr en rappelant que lors de la votation populaire sur ce projet en 2007, le FC Bienne jouait en première ligue.

ATS