Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le maire de Moutier Marcel Winistoerfer se dit sidéré

"J'ai mal, très mal à la Suisse, à mon pays", a déclaré le maire de Moutier Marcel Winistoerfer devant la presse.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

"C'est une ignominie", a déclaré le maire autonomiste de Moutier (BE) Marcel Winistoerfer en commentant la décision de la préfète d'annuler le vote de la cité prévôtoise. "Une nouvelle affaire jurassienne est engagée", a-t-il ajouté à titre personnel.

Le maire a eu des mots très durs envers le gouvernement bernois et la décision de la préfecture du Jura bernois. "C'est totalement impensable, c'est totalement incompréhensible, je suis sidéré", a-t-il martelé devant des dizaines de journalistes.

"J'ai mal, très mal à la Suisse, à mon pays", a déclaré Marcel Winistoerfer qui se présente pour un nouveau mandat le 25 novembre face à un candidat antiséparatiste. Il promet de ne rien lâcher. "La justice finira par gagner", a lancé le maire autonomiste.

Mis en cause dans l'un des recours acceptés par la préfète Stéphanie Niederhauser pour avoir tenu des propos en faveur du transfert dans le canton du Jura, le maire estime n'avoir fait que corriger des "mensonges" du gouvernement bernois. "Les tricheurs sont du côté bernois", a-t-il souligné à titre privé dénonçant une décision politique.

Appel au calme

Le Conseil municipal à majorité autonomiste explique qu'il s'oppose au fait que l'on dénie à quelque 60 citoyens le droit de voter à Moutier, sans les avoir entendus ni même informés du grief de "domiciliation fictive" qui leur est adressée. Dans les jours à venir, il devrait décider d'un éventuel recours auprès du Tribunal administratif cantonal.

Les autorités communales ont lancé un appel au calme pour éviter des débordements. Elles appellent la population à ne pas exprimer ses sentiments autrement que selon les voies pacifiques et démocratiques.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.