Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le marché mondial des livres numériques va connaître une croissance de 30% par an entre 2010 et 2015. Il devrait atteindre 5,4 milliards d'euros (6,6 milliards de francs) en 2015, selon une étude de l'IDATE.

Il représentera quelque 12% de l'ensemble du marché du livre en 2015, d'après cette étude publiée vendredi. Le marché des terminaux de lecture dédiés aux livres électroniques devrait lui aussi connaître une forte croissance, en moyenne 24% par an entre 2010 et 2015, passant de 3,3 millions d'unités vendues en 2010 à 29,8 millions en 2015.

La progression sera moins spectaculaire en Amérique du Nord, marché mature, que dans certains pays d'Europe, actuellement "en phase de rattrapage".

Croissance de 12% outre-Atlantique

Outre-Atlantique, le taux de croissance moyen annuel sera de 12% entre 2012 et 2015, date à laquelle les ventes de livres électroniques devraient générer aux alentours de 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, pronostique le centre d'études IDATE.

Les cinq principaux pays européens connaîtront, eux, une croissance de 30% par an moyenne pour atteindre 1,4 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2015.

Les pays les plus avancés en termes de parts de marché sont les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, trois pays dans lesquels il n'existe pas de réglementation du prix du livre numérique.

Prix déterminant

Le prix est l'élément déterminant dans l'essor des ventes de "e-books", souligne l'étude. Le différentiel est de 50% aux Etats-Unis entre le prix moyen d'un livre et celui d'un livre électronique. En France, le différentiel n'est que de 20% et "n'incite pas les consommateurs à migrer vers le numérique", juge Sophie Lubrano, directrice d'études chez IDATE.

Le livre numérique "doit être proposé à un prix inférieur au prix du livre de poche pour prétendre atteindre une consommation de masse", selon elle.

ATS