Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le marché du travail a affiché une forte croissance au 1er trimestre 2012, selon l'indice Adecco Swiss Job Market (ASJMI). L'offre d'emploi en Suisse a atteint une nouvelle valeur maximale.

La baisse de la demande enregistrée fin 2011 est déjà surmontée en dépit d'une économie mondiale encore fragile, a indiqué Adecco jeudi dans un communiqué. L'indice ASJMI a atteint 100,6 points, dépassant pour la première fois depuis 2008 le cap des 100 points.

La hausse s'inscrit à 9% par rapport au 4e trimestre 2011. Sur un an, le nombre d'offres publiées a augmenté de 2%. Hormis la Suisse orientale, toutes les régions ont profité d'un besoin croissant en main-d'oeuvre.

La région lémanique a été la plus dynamique avec une progression de 21%. L'espace Mittelland et la grande région de Zurich ont également affiché des hausses substantielles (+11% chacun). La hausse a été plus modérée dans la Suisse du Nord-Ouest et la Suisse centrale (chacune +6%).

Croissance au sein de la médecine

En comparaison avec l'année précédente, l'espace Mittelland affiche l'évolution la plus favorable (+20%). La région lémanique (-9%) et la grande région de Zurich (-5%) ont en revanche reculé.

Par domaines d'activité, la catégorie médecine et services sociaux (+26%), ainsi que les professions de management (+31%) ont connu la plus forte croissance par rapport au trimestre précédent.

Les entreprises ont également proposé nettement plus d'emplois dans les services financiers et fiduciaires (+19%), ainsi que dans la catégorie bureau et administration (+17%). Reste que ces deux domaines accusent une nette baisse en comparaison annuelle. L'hôtellerie, la restauration et les services personnels (-4%) sont les seuls secteurs à avoir reculé par rapport au trimestre précédent.

ATS