Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Maryland a décidé d'épargner ses quatre derniers condamnés à mort et de commuer leur peine en prison à perpétuité, a annoncé mercredi son gouverneur. L'Etat de l'est des Etats-Unis a aboli la peine capitale il y a un an et demi.

En mai 2013, il était devenu le 18e et dernier Etat américain à prendre une telle mesure, mais il restait quatre hommes dans le couloir de la mort, dont le sort n'avait pas été tranché.

"J'ai l'intention de commuer la peine de mort des quatre (prisonniers) du Maryland en réclusion à perpétuité sans possibilités de libération", a annoncé le gouverneur démocrate Martin O'Malley, qui a rencontré les familles des victimes.

Exécutions illégales

Son ministre de la Justice avait conclu que l'exécution de ces quatre hommes serait illégale, après l'abolition de la peine capitale dans l'Etat, même si leurs condamnations étaient antérieures.

Les Etats-Unis ont procédé à 35 exécutions en 2014, le chiffre le plus bas depuis 20 ans, selon le bilan annuel du centre d'information sur la peine capitale (DPIC). Trois Etats à eux seuls ont procédé à 80% des exécutions: le Missouri (centre), le Texas (sud) et la Floride (sud-est).

Mais l'année a été marquée par des exécutions particulièrement pénibles avec des injections létales fonctionnant mal dans l'Ohio (nord), l'Oklahoma (sud) ou l'Arizona (sud-ouest). Ces exécutions, apparemment accompagnées de souffrances, ont provoqué un tollé et contribué, selon le DPIC, à faire reculer la peine de mort.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS