La première coupe du monde du panettone, organisée ce week-end à Lugano, s'est conclue dimanche en fin de journée. Le Gênois Massimo Ferrante a remporté la palme du meilleur panettone. Deux Tessinois se sont placés deuxième et troisième.

Il s'agit de Marzio Monaco, de Losone près de Locarno, et Luca Poncini, de Maggia. Les vainqueurs ont été distingués par un jury de maîtres-pâtissiers.

Les Suisses qui ne sont pas Tessinois oublient qu'on trouve dans la partie italophone du pays parmi les meilleurs panettones du monde, avait déclaré la semaine passée l'un des candidats suisses, Bruno Buletti, à Keystone-ATS. Pourtant, depuis son appartenance au duché de Milan au cours des XIVe et XVe siècles, le Tessin est toujours resté une "terre de panettonistes", avait-il ajouté.

Au total, vingt finalistes provenant du Tessin, d’Italie, de France, d’Espagne, du Portugal, d’Australie, des Etats-Unis et même du Japon se disputaient la palme du meilleur panettone, ce gâteau de Noël à la forme arrondie truffé de confits et raisins secs, typique de la tradition milanaise.

Organisée par le maître-pâtissier de Mendrisio Giuseppe Piffaretti, cette première coupe du monde a attiré un nombreux public dès vendredi soir à Lugano. Elle sera organisée chaque deux ans. La prochaine édition aura lieu à Milan, la troisième à Barcelone.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.