Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

À seulement 21 ans, le Colombien Egan Bernal (Sky) a envoyé un message fort au peloton professionnel. Il s'est imposé sur le Tour de Californie dès sa première participation, à Sacramento, à l'issue de la 7e et dernière étape, remportée par son compatriote Fernando Gaviria.

Pour sa première saison sur le World Tour, Bernal, qui a débuté en VTT, a fait la différence en remportant les 2e et 6e étapes en montagne. "Je suis vraiment heureux car c'est ma première victoire au niveau World Tour", s'est réjoui Bernal, qui a également décroché le maillot de meilleur jeune. "Aujourd'hui, je me sens très bien. L'équipe a vraiment fait du bon boulot pendant la course et j'ai gagné. Je suis juste heureux", a-t-il ajouté.

Le grimpeur de Bogota, 2e du Tour de Romandie et champion de Colombie du contre-la-montre, a devancé au classement général l'Américain Tejay van Garderen (BMC), 2e à 1'25'', et un autre Colombien Daniel Martinez (Education First), 3e à 2'14''.

La dernière étape, longue de 143 km, est revenue à un autre Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step) qui a résisté au retour de l'Allemand Max Walscheid (Sunweb) pour confirmer sa domination sur les arrivées en sprint, après ses succès dans les 1re et 5e étapes.

Le Slovaque Peter Sagan (Bora) a dû se contenter de la 4e place.

Pour la première fois depuis 2010, le triple champion du monde en titre, vainqueur du dernier Paris-Roubaix, repart de Californie sans une seule victoire d'étape dans une épreuve où il en a collectionné 16, un record.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS