Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le meurtrier de Lucie avait abordé au moins 110 femmes pendant les deux mois qui ont précédé sa rencontre avec la jeune fille au pair fribourgeoise. C'est ce qu'on peut lire dans l'acte d'accusation publié lundi par le Ministère public argovien.

Le prévenu, âgé aujourd'hui de 28 ans, a approché Lucie à la gare de Zurich le 4 mars 2009. Il avait auparavant consommé une partie de 4 g de cocaïne acheté le même jour. L'accusé - un récidiviste - a attiré la Fribourgeoise de 16 ans chez lui en lui promettant 500 francs pour une séance de photos.

Plus d'une heure durant, il lui a fait croire qu'il préparait la séance de photos en déplaçant des lampes, en prenant ses mesures ou en la faisant se changer. Pendant ce temps, l'accusé a dit avoir hésité à passer à l'acte.

Longue hésitation

Il s'y est finalement résolu car il ne voyait plus de sens à sa vie, ayant perdu son emploi, connaissant des problèmes avec sa copine et ne se voyant pas de perspectives d'avenir. Après avoir passé quatre ans en prison entre 2004 et 2008 pour meurtre, il souhaitait y retourner et y rester enfermer pour toujours, selon l'acte d'accusation.

Une fois sa décision prise, il a saisi une barre d'haltère, s'est rendu vers la jeune fille qui l'attendait toujours pour la séance photos et l'a violemment frappée de plusieurs coups à la tête. Il n'a cessé que lorsque sa victime gisait avec le crâne fracassé.

Parents

Il a ensuite été chercher un couteau de cuisine avec lequel il a à plusieurs reprises tranché la gorge de la jeune fille afin de s'assurer qu'elle était morte. Puis il a replacé ses armes à leur place et a quitté l'appartement afin de voir une dernière fois ses parents en liberté. Ceux-ci ont dit n'avoir rien remarqué d'anormal chez leur fils.

Durant les jours qui ont suivi, le prévenu a continué de consommer de l'alcool et a commencé à nettoyer son appartement. Il a également déshabillé le cadavre de sa victime et l'a lavé.

Son procès aura lieu les 28 et 29 février devant le Tribunal de district de Baden (AG). Le Ministère public a réclamé la prison à perpétuité pour assassinat, suivi d'un internement à vie.

ATS