Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Jugé par la Cour d'assises de Genève pour avoir abattu d'une balle dans la tête une serveuse d'un bar à champagne des Pâquis, un Britannique de 58 ans a été condamné vendredi à huit ans de prison. Cette peine a cependant été suspendue au profit d'un traitement en hôpital psychiatrique.
La Cour d'assises n'a pas suivi la partie civile qui demandait une condamnation pour assassinat. Elle a retenu le meurtre, estimant que le prévenu, qui avait beaucoup bu le soir du drame, n'avait pas agi de sang froid et n'avait pas fait preuve "d'absence particulière de scrupules" après son crime.
Pas entièrement responsableLa Cour d'assises a également mis le Britannique au bénéfice d'une responsabilité faiblement restreinte, car il souffrait de dépression et était alcoolique au moment des faits. "Je ne demande pas la liberté, je demande l'accès aux soins", a déclaré l'accusé au jury, avant que celui-ci se retire pour délibérer sur la peine.
Le représentant du Ministère public, Serge Milani, avait requis une peine de 9 ans de prison suspendue à une mesure de traitement en milieu fermé. Philippe Girod, l'avocat de l'accusé, a pour sa part préconisé un suivi médical en milieu ouvert, car les chances de succès y sont meilleures. Le jury a fait le même raisonnement.
Addition contestéeLes faits se sont déroulés en septembre 2009 dans un cabaret du quartier des Pâquis. L'accusé, qui passe la soirée au bar, conteste le montant de l'addition qu'on lui présente. Devant son refus de payer, la patronne des lieux lui confisque sa sacoche, ferme à clé la porte du cabaret et appelle la police.
Les agents arrivés sur place parviennent à trouver une solution. Le mauvais payeur règlera sa facture dans quelques jours. Le Britannique sort alors du bar, se rend à son appartement, prend un révolver et retourne au cabaret dans l'intention première de tuer la gérante.
Au bar, il commande une bière puis demande à une hôtesse d'origine sénégalaise qu'il connait et aime bien de lui rendre sa carte de crédit. L'homme sort alors son arme, commence à compter, vise la tête de la jeune femme de 30 ans et tire. La malheureuse est tuée sur le coup, la balle traversant son cerveau de part en part.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS