Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un soldat mexicain monte la garde près d'un groupe de migrants originaires d'Amérique centrale en route pour les Etats-Unis.

KEYSTONE/EPA EFE/JOSE MARTINEZ

(sda-ats)

Le Mexique a intercepté plus de 300 migrants originaires d'Amérique centrale qui se rendaient aux Etats-Unis dans des conditions déplorables, sans eau ni nourriture, ont indiqué samedi les autorités. Le groupe le plus important comptait 198 personnes.

Celles-ci étaient entassées à l'arrière d'un camion, découvert à Tamaulipas (nord-est), au sud de la frontière avec le Texas, selon les services de migration. Les migrants, originaires du Guatemala, du Honduras et du Salvador, "voyageaient dans des véhicules surchargés sans assez de ventilation, de nourriture ou d'eau", selon un communiqué.

Parmi les enfants retrouvés, 55 étaient avec leurs parents ou des proches, tandis que 24 voyageaient seuls.

Amnesty International a récemment déploré que le Mexique expulse des milliers de migrants originaires d'Amérique centrale sans prendre en compte leur droit à être traités comme de potentiels réfugiés, par exemple s'ils sont persécutés par des organisations criminelles dans leur pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS