Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le milliardaire américain Donald Trump commence à s'imaginer en candidat à la présidence des Etats-Unis. Il envisage de se présenter dès 2012.
"Pour la première fois de ma vie, j'y pense vraiment", a-t-il dit mardi à la chaîne Fox News, dans une des nombreuses interviews accordées ce même jour aux télévisions.
Interrogé sur MSNBC sur la date de sa décision, il n'a en revanche pas donné d'indice: "Je la prendrai à un moment donné".
Magnat de l'immobilier âgé de 64 ans, M. Trump est un des hommes d'affaires les plus connus des Etats-Unis. Il a pour l'essentiel développé son empire dans les casinos et les sites de vacances et a souvent donné son nom à d'immenses bâtiments.
Parfois appelé tout simplement "The Donald" dans son pays, M. Trump entretient sa notoriété en animant une émission populaire sur NBC, "The Apprentice", qui voit des candidats passer un entretien d'embauche semé d'embûches, et "The Faboulus World of Golf" sur Golf Channel.
Sur MSNBC, il a affirmé qu'il "amerait ne pas le faire", en parlant de briguer la Maison Blanche, mais il a également ajouté que le pays avait beaucoup de problèmes, dont l'érosion de base industrielle au profit de concurrents étrangers.
"Les Etats-Unis ne fabriquent plus vraiment grand chose", a-t-il expliqué.
Partisan républicain, Donald Trump n'exclut pas de se présenter sous la bannière du Tea Party, mouvement conservateur considéré pour l'heure comme une émanation du Parti républicain mais que certains experts voient émerger à terme comme une troisième force.
"Je suis républicain mais j'ai un grand respect pour ce que fait le Tea Party parce qu'il met en lumière ce qui se passe. Nous avons des déficits en millier de milliards (...) le pays va à la faillite", a-t-il dit.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS