Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Mon objectif est de faire destituer Donald Trump", a déclaré Tom Steyer.

KEYSTONE/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

Le milliardaire écologiste américain Tom Steyer a annoncé lundi qu'il dépenserait 30 millions pour aider les démocrates à reprendre la Chambre des représentants aux élections de mi-mandat en novembre. Tout en continuant sa campagne pour destituer Donald Trump.

Il a aussi annoncé qu'il ne se présenterait pas lui-même aux législatives cette année, sans rien dire de ses intentions pour l'élection présidentielle de 2020.

Et il va renforcer sa campagne de pétition pour faire destituer le milliardaire, déjà signée par plus de quatre millions de personnes en ligne (needtoimpeach.com). "Mon objectif est de faire destituer Donald Trump", a déclaré M. Steyer lors d'une conférence de presse à Washington.

Mobiliser les jeunes électeurs

En novembre seront renouvelés la totalité de la Chambre et le tiers du Sénat, aujourd'hui dominés par les républicains. Les démocrates espèrent en priorité reprendre la Chambre. Le Sénat semble plus difficile, car ce sont principalement des sénateurs démocrates issus d'Etats conservateurs ou modérés qui remettent leurs sièges en jeu.

Tom Steyer compte investir les 30 millions de dollars dans son organisation NextGen Rising, destinée à mobiliser les jeunes électeurs qui représentent, selon lui, la clé des prochaines victoires démocrates.

"Bataille pour l'âme de ce pays"

"2018 sera une bataille pour l'âme de ce pays", a-t-il déclaré. "Dans dix mois, avec l'aide de Dieu, le peuple étasunien va envoyer une vague à travers l'Amérique. Cette vague effacera la tache représentée par l'administration Trump et ne se retirera pas tant que l'Amérique ne sera pas à la hauteur de ses principes fondateurs, tant que nous ne garantirons pas à chaque Américain l'égalité de traitement, la dignité et le respect".

Tom Steyer, ancien patron de fonds spéculatifs âgé de 60 ans, a une fortune estimée à 1,6 milliard de dollars, selon Forbes. Il s'était déjà lourdement impliqué financièrement dans la campagne électorale de 2016, promouvant des candidats démocrates et la cause de la protection de l'environnement, à travers son organisation NextGen Climate.

Donald Trump l'avait traité sur Twitter en octobre de "dingue et complètement dérangé".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS