Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le rez-de-chaussée du bâtiment du Ministère public genevois au Petit-Lancy a été évacué vendredi matin pendant une heure à la suite de la découverte d'un paquet suspect. C'était une fausse alerte, mais le colis contenait de vraies armes envoyées par le Ministère public zurichois.

Lors du contrôle du courrier entrant, les rayons X ont révélé de l'équipement électrique et des fils dans un paquet, a expliqué Vincent Derouand, responsable de la communication du pouvoir judiciaire, confirmant une information parue sur le site Internet de la "Tribune de Genève".

La brigade de déminage a été appelée et une partie du bâtiment évacuée. Les démineurs ont découvert un "taser" chargé et une matraque télescopique dans le colis. Il s'agissait de pièces à conviction envoyées par poste par le Ministère public zurichois dans le cadre d'une procédure, a expliqué M. Derouand.

Le procureur général genevois va prendre contact avec le Ministère public zurichois pour éviter que ce genre d'incident ne se reproduise. L'envoi de ce type de matériel ne doit pas se faire par poste, mais par convoi policier, a précisé le porte-parole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS