Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police danoise a arrêté deux hommes, d'origine somalienne et pakistanaise, dans une enquête sur les préparatifs d'une attaque contre le ministre de la Défense du pays, Nicolas Wammen, ont indiqué les médias locaux jeudi. Ils ont été placés en garde à vue mercredi.

La police a également perquisitionné un certain nombre d'appartements à Copenhague et dans ses alentours, a indiqué le quotidien "Ekstra Bladet".

Selon le journal, les faits reprochés sont les préparatifs d'une agression contre le gouvernement ou des ministres, infraction expressément prévue par le code pénal, et non d'un acte de terrorisme. La police s'est refusée à tout commentaire.

Ministre sous protection

L'avocat d'un des prévenus a souligné que s'il n'y avait pas eu d'audience pour décider d'une éventuelle incarcération, alors les charges pesant sur son client "ne sont peut-être pas trop graves".

Dans un pays où les hommes politiques tâchent en temps normal de vivre une vie de citoyens ordinaires, le ministre de la Défense s'est vu attribuer d'une protection policière après les attaques en février d'un Danois d'origine palestinienne. L'homme de 22 ans avait tué deux personnes en attaquant un débat sur la liberté d'expression puis la synagogue de Copenhague.

Les services de renseignements (PET) ont ouvert une enquête, il y a quelques semaines, "fondée sur des observations autour" de l'un des deux suspects et de sa résidence, a écrit le journal "Ekstra Bladet".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS