Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"C'était le meilleur ami de la Suisse", a déclaré l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, qui avait accueilli le chancelier Helmut Kohl à Berne en 1993 en tant que président de la Confédération (archives).

KEYSTONE/STR

(sda-ats)

Le décès de l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl vendredi a suscité de nombreuses réactions, dont celle de Doris Leuthard. La présidente de la Confédération a rendu hommage au chancelier de l'unité allemande.

"La mort d'Helmut Kohl est celle d'un homme d'Etat qui a marqué notre continent pendant des décennies", a déclaré Mme Leuthard dans un tweet. "Il était un politicien d'envergure, un visionnaire. En tant que chancelier de l'unité allemande et Européen convaincu, il est inoubliable".

- "C'était le meilleur ami de la Suisse", a déclaré l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi, qui avait accueilli le chancelier Helmut Kohl à Berne en 1993 en tant que président de la Confédération. Helmut Kohl avait compris la nature et la politique de la Suisse. Il voyait la Suisse comme un modèle pour l'Europe, a dit Adolf Ogi à l'ats: un modèle de cohabitation entre différents groupes linguistiques et de respect des minorités.

- La chancelière allemande Angela Merkel a elle affirmé que Helmut Kohl avait "changé (sa) vie de manière décisive". Elle évoquait le rôle qu'a joué l'ancien dirigeant dans la réunification du pays. M. Kohl, chancelier de l'Allemagne de 1982 à 1998, a été "une chance pour nous, Allemands", a également jugé à Rome Mme Merkel, qui a grandi dans la RDA communiste et entamé sa carrière politique lors la réunification allemande de 1990.

- Le président français Emmanuel Macron a évoqué un "très grand Européen" et un "artisan de l'Allemagne unie et de l'amitié franco-allemande". Il a également fait part de son "émotion" dans un communiqué, soulignant que "Helmut Kohl fut l'un des grands hommes de l'Europe et du monde libre".

- L'ancien président américain George H.W. Bush (1989-1993) a déclaré que son épouse Barbara et lui-même "déplor(ai)ent la perte d'un véritable ami de la liberté et de l'homme que je considère comme l'un des plus grands dirigeants européens de l'Europe d'après-guerre". "Helmut était un roc", a ajouté l'ancien chef de la Maison blanche.

- Le dernier dirigeant de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev a rendu hommage à l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl. Il a évoqué "une personnalité exceptionnelle" ayant fait preuve d'"un profond intérêt pour la Russie." "C'était sans aucun doute une personnalité exceptionnelle qui laissera son empreinte dans l'Histoire allemande, européenne et internationale", a déclaré vendredi l'ex-président soviétique dans un texte publié sur son site internet "Fondation Gorbatchev".

- Le chancelier allemand Helmut Kohl était l'"essence même de l'Europe", a déclaré vendredi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, annonçant que les drapeaux des institutions de l'UE seront mis en berne. "La mort d'Helmut me peine profondément. Mon mentor, mon ami, l'essence même de l'Europe. Il va grandement, grandement nous manquer", a écrit Jean-Claude Juncker sur le réseau social Twitter.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS