Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le Mondial de football 2010 est assuré pour 10,4 milliards de francs contre les aléas qui pourraient avoir un impact négatif sur la compétition et ses retombées. Les estimations de Lloyd's concernent les équipes, joueurs, la FIFA, les stades et les chaînes de télévisions.
La plus grosse part de ces assurances revient aux dix stades sud-africains et aux lieux d'entraînement, pour un total de 5,3 milliards de francs.
Du côté des footballeurs, un joueur d'un championnat majeur au sommet de sa carrière peut être assuré pour 83 millions de francs, selon un courtier de Beazley. La majeure partie de ce montant doit couvrir les risques de blessures.
Mais une star peut également être assurée contre toute atteinte à sa réputation et à son image. Ainsi, la "marque" d'un joueur peut valoir jusqu'à 16,5 millions.
La Coupe du monde qui s'ouvre vendredi à Johannesburg a par ailleurs des retombées bien au-delà de la compétition en tant que telle.
"Concours, offres, prix, partenariats, droits de diffusion: il est impossible de savoir combien de contrats d'assurance ont été signés. Mais toutes les entreprises avec ce type d'implications financières ont besoin d'une couverture", a expliqué un assureur de Sportscover.
"Si vous prenez ça en compte, avec le nombre de télévisions qui vont diffuser les matches autour du monde, j'estimerais probablement la totalité à environ 5 milliards de francs", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS