Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich - Le moral des ménages suisses s'est sensiblement détérioré en septembre, après six mois de hausse ininterrompue, montre mardi le baromètre de la consommation établi par l'UBS. Une solide croissance de la consommation est néanmoins attendue aux prochains trimestres.
L'indicateur s'est inscrit en net repli, reculant par rapport à août de 0,25 point à 1,70. Cette dégradation est liée notamment au recul du commerce de détail, écrit l'UBS. De plus, les immatriculations de voitures ont augmenté de 5,3% en septembre par rapport à leur niveau d'il y a un an, alors que la progression était encore de 11,9% en août. Les nuitées de résidents helvétiques ont également fléchi.
La banque relève néanmoins que la plupart des sous-indicateurs - cinq au total - qui entrent dans le calcul de l'indice global sont très volatils. Ce recul ne doit donc pas être considéré comme un tournant.
Ainsi, l'UBS prévoit une croissance solide de la consommation ces prochains trimestres, soutenue par des taux bas, une amélioration de la situation de l'emploi et l'augmentation de la population résidente. Elle table sur une croissance de 1,8% de la consommation des ménages en 2010 et de 1,7% en 2011.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS