Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure pénale contre un membre allemand du comité directeur du Conseil central islamique suisse (CCIS). Il est soupçonné de propagande en faveur de groupes terroristes, notamment Al-Qaïda.

La procédure, menée avec le soutien de l’Office fédéral de la police (fedpol), est aussi ouverte contre inconnu, a indiqué samedi le MPC. Les soupçons portent sur une violation de l’article 2 de la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique et les organisations apparentées.

Il est reproché à ce citoyen allemand d’avoir représenté de façon propagandiste dans une vidéo son voyage dans des zones de conflit en Syrie, sans se distancer explicitement des activités d'Al-Qaïda dans ce pays. On reproche au prévenu d’avoir interviewé un leader de l’organisation Jaysh al-Fath (Armée de la conquête), à laquelle appartient également la branche syrienne d’Al-Qaïda Jabhat al-Nusra (Front de soutien).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS