Le MS Diamant, qui s'est échoué début décembre près du port de Kehrsiten-Bürgenstock (NW), sur le lac de Quatre-Cantons, pourrait reprendre du service à la fin mai. Les réparations du navire sont en cours. Les dégâts atteignent 2,5 millions de francs.

Les coûts de réparation sont largement couverts par l'assurance, a indiqué jeudi Stefan Schulthess, directeur de la compagnie de navigation du lac des Quatre-Cantons (SGV), face aux médias réunis à Lucerne. Les travaux sont "lourds, compliqués mais pas impossibles", a ajouté de directeur de Shiptec, l'entreprise qui a construit le bateau inauguré en mai 2017.

Si tout se passe bien, le MS Diamant sera remis en service dès l'introduction de l'horaire d'été, le 26 mai prochain. Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) est à pied d'oeuvre pour élucider les raisons de l'accident de navigation du 7 décembre dernier. Il rendra son rapport dans un an environ.

Conducteurs suspendus

Tout défaut technique, ennui météorologique, problème médical ou d'alcool est exclu, souligne Stefan Schulthess. Le capitaine n'a pas non plus été distrait par un passager.

Le soir de l'accident, peu après 21h00, le bateau s'est approché à 10 mètres du rivage, alors qu'il aurait dû en rester éloigné d'au moins 120 mètres à cet endroit, expliquent les responsables de la SGV.

Le navire s'est échoué non loin de la rive en raison d'une avarie à la coque. Malgré la prise d'eau, le bateau a pu rejoindre par ses propres moyens le port de Kehrsiten-Bürgenstock, où les 163 passagers ont pu descendre. Les deux commandants du bateau sont provisoirement suspendus du service.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.