Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le musée d'art du Valais offre un visage inhabituel au visiteur à partir de vendredi. Lauréats du prix culturel Manor, Camille Villetard et Matthieu Barbezat ont posé leur griffe sur la bâtisse du 12e siècle.

Le bâtiment a été transformé en gigantesque oeuvre d'art. L'intervention monumentale in situ des deux artistes joue avec les frontières physiques des pièces. Intitulée "a dissident room", l'oeuvre se veut éphémère. Elle est visible du 28 novembre 2015 au 3 avril 2016.

Le bâtiment est comme coupé en deux par une lame métallique qui traverse les salles, créant ainsi des effets miroirs et des zones fantômes. La dissidence du projet peut se lire à divers niveaux.

Intransportable, invendable, l'oeuvre esquive les lois du marché de l'art. Cette lame qui semble couper en deux un bâtiment qui fut symbole de pouvoir peut aussi être vue comme un signe d'insoumission, d'indépendance et d'anticonformisme.

Créé en 1982, le prix culturel Manor récompense de jeunes talents suisses. Il est attribué tous les deux ans dans différents cantons. Les lauréats de cette année ont été récompensés pour un travail réflexif sur l'espace et la géométrie ornementale. Le prix est doté de 15'000 francs et assorti d'une exposition monographique dans un musée.

http://www.musees-valais.ch/

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS