Toute l'actu en bref

Une intervention de Terry Fox dans le cadre du projet Furk’Art en 1990.

Pressefoto/Urs Fischer

(sda-ats)

Il est un artiste essentiellement connu des milieux artistiques, mais Terry Fox mérite de l'être du grand public: le Musée des beaux-arts de Berne dédie une exposition dès vendredi et jusqu'à début juin à ce performeur américain.

Dans ses œuvres, l'artiste conceptuel, décédé en 2008, cherche à fondre la vie, le quotidien et même son propre corps à l'art et à ses performances, explique le Musée des beaux-arts mercredi dans un communiqué. L'Américain s'est très vite détourné de l'art "traditionnel", comme la peinture.

Des ronronnements de chats, des poissons, de la fumée de cigarette, de la farine, de l'eau ou encore de la levure peuvent ainsi apparaître dans ses créations. L'exposition est intitulée "Terry Fox. Elemental Gestures" (Gestes élémentaires).

Dès les années 1970, Terry Fox a eu une grande influence sur l'art vidéo. Plusieurs pratiques artistiques, comme l'art sonore, encore utilisé aujourd'hui, figurent déjà dans ses travaux de l'époque. Il a également eu un grand impact sur le mouvement de l'art sonore en Europe.

ATS

 Toute l'actu en bref