Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Musée des Beaux-Arts à Lausanne présente jusqu'au 15 janvier "Incongru. Quand l'art fait rire". L'exposition réunit des oeuvres du 17e siècle à aujourd'hui et s'interroge sur les différentes facettes de cette relation difficile.

L'art est considéré généralement comme une affaire sérieuse, rappellent les organisateurs de la nouvelle exposition visible à partir de samedi. S'intéresser au rire, c'est donc constater "une incongruité essentielle" entre ces deux domaines.

L'exposition s'articule en sept chapitres et réunit 85 artistes. La première salle se focalise sur une peinture ou une sculpture qui devient drôle lorsque que l'artiste y intègre "une distance", comme un titre ironique ou une référence littéraire, entre l'oeuvre et son environnement.

Portraits de gens souriants

La Grande Galerie du rire rassemble quant à elle des portraits de personnes souriantes, connues ou anonymes, sous forme de peintures, dessins, gravures, photos ou sculptures. L'exposition explore encore d'autres aspects: la caricature comme critique sociale, les gestes traditionnels qui font rire, mais aussi le rire grinçant avec une forte charge de dénonciation politique.

ATS