Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les points de contrôle ont été doublés à l'entrée de la pyramide, l'accès le plus emprunté par les 9,5 millions de visiteurs annuels du musée du Louvre (archive).

KEYSTONE/AP/Christophe Ena

(sda-ats)

Améliorer l'orientation, limiter les files d'attente, mieux informer les visiteurs sur son histoire et ses collections: Le Louvre a repensé l'aménagement de sa célèbre pyramide. Le musée parisien a également créé un centre d'information pour se rendre plus accessible.

Premier objectif: fluidifier les déplacements et diviser le temps d'attente par deux. Les points de contrôle ont été doublés à l'entrée de la pyramide, l'accès le plus emprunté par les 9,5 millions de visiteurs annuels, dont la moitié ont moins de 30 ans. Et le musée compte désormais cinq accès au lieu de trois.

Le Louvre table aussi sur le développement du billet horodaté (actuellement 20/25% des ventes). Définissant un créneau de visite, ce billet garantit l'entrée dans la demi-heure.

Deuxième objectif: rendre sa noblesse au grand hall. Sur les conseils de l'architecte de la pyramide, I.M. Pei lui-même, le grand point d'information central a été remplacé par deux comptoirs intégrés dans des piliers et équipés de parois absorbantes.

Nouvelle signalétique

Pour permettre aux visiteurs, principalement étrangers - Américains, Chinois et Italiens forment le trio de tête - de s'y retrouver, des bannières représentant des oeuvres emblématiques aident à l'entrée de chaque aile à repérer l'emplacement des collections. La signalétique a été entièrement repensée et une nouvelle application mobile de géolocalisation est téléchargeable sur le site du musée, à présent équipé de WiFi.

Pour mieux comprendre le musée, ses collections et son histoire, le Pavillon de l'Horloge dans l'aile Sully du palais, a été entièrement réaménagé. Il associe désormais maquettes animées, écrans tactiles et film en 3D.

Réalisé sans fermeture du musée, le projet de rénovation a coûté 53 millions d'euros. Il a été financé par les revenus générés par la participation du Louvre au projet d'Abou Dhabi, avec le soutien de sponsors privés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS