Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Musée du sport suisse détient notamment une raquette de Roger Federer. Le joueur de tennis l'a utilisée lors de la finale de l'Open d'Australie, en 2009 (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Le Musée du sport suisse, un des plus anciens du genre en Europe, n'a plus assez d'argent pour continuer à fonctionner. La fondation chapeautant l'établissement sera dissoute, annonce le musée jeudi. Les 223'000 pièces de la collection seront léguées à Swiss Olympic.

On ne sait pas encore ce qu'il adviendra de la plus grande collection sportive de Suisse, ni si et comment elle restera accessible aux curieux. Swiss Olympic décidera de sa pérennité, écrit la fondation du Musée du sport suisse, basée à Bâle.

La collection comprend des objets cultes: une raquette de tennis de Roger Federer, le casque de ski que Marie-Theres Nadig portait aux Jeux olympiques de Sapporo en 1972 ou encore le Maillot Jaune de Ferdi Kübler. Elle contient aussi les archives de la Fédération suisse de gymnastique. Elle documente l'histoire et la signification du sport dans la société.

Fin des subventions

Le musée basé à Münchenstein (BL) dispose d'un budget annuel d'environ 500'000 francs suisses et enregistre environ 2000 visiteurs par an. Il justifie la décision de liquidation par l'absence de financement par l'Office fédéral de la culture (OFC) et les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne à partir de 2019.

Seul Swiss Olympic a promis 100’000 francs pour les deux prochaines années. L'organe sportif soutient le musée depuis longtemps.

"Le cul entre deux chaises"

Les donateurs sur le départ considèrent que la fondation n’est pas adaptée pour poursuivre sa mission nationale. Sa liquidation et le transfert simultané des biens de la fondation à Swiss Olympic constituent la meilleure solution afin d'assurer la survie de cette précieuse collection d'importance nationale, indique le musée.

L'institution se trouve "avec le cul entre deux chaises" face aux organisations sportives d'un côté, et culturelles de l'autre, déplore le président de son conseil de fondation Paul Engelmann. Il y a quelques années, le Musée national suisse a rejeté la demande de prendre le Musée du sport sous son aile. De plus, le financement du musée est une affaire nationale, selon les deux Bâles, pas cantonale.

Swiss Olympic au travail

A l'Office fédéral du sport (OFSPO), on déclare être "en discussion" Swiss Olympic pour déterminer d'"éventuelles mesures à mettre en oeuvre". Il est "important de prendre soin" de l'héritage laissé par le sport, au vu de sa grande signification dans la société d'aujourd'hui, commente l'OFSPO à Keystone-ATS.

A Bâle-Ville, on "regrette que le Musée du sport suisse n'ait pas trouvé une voie viable pour son avenir, suite à la fin de la subvention" par les deux cantons, confie le Service cantonal de la culture. Pour Swiss Olympic, il faut désormais "analyser en profondeur ce dont l'entretien de l'héritage du sport suisse a besoin". L'organe dit en faire "une priorité".

Quatre licenciements

Les quatre employés à temps partiel du musée ont reçu leur lettre de licenciement à la fin août, précise Paul Engelmann. Ils devront en principe quitter l'institution à la fin octobre, le taux d'activité de 150% qu'ils se partageaient disparaissant du même coup. Le président espère toutefois une décision de Swiss Olympic d'ici là.

Le musée est endetté à hauteur de 400'000 francs. Il pourrait vendre une partie de sa collection pour éponger sa dette, déclare Paul Engelmann. Sa valeur totale est évaluée entre 15 et 20 millions de francs.

En mode "survie" depuis longtemps

Le Musée du sport suisse a déjà failli fermer ses portes en 1997, les autorités de Bâle-Ville ayant réduit ses subventions. Pour éviter sa fermeture, des mécènes lui ont permis de déménager en 2011 de Bâle à Münchenstein (BL), aux portes de la cité rhénane. L'institution est alors devenue un mélange modeste de dépôt de collection, d'espace d'exposition et d'actions itinérantes lors de grands évènements sportifs.

Fondé en 1945, le musée était l’un des plus anciens musées du sport d’Europe et possédait jusqu’à aujourd’hui la plus grande collection d'objets liés au sport en Suisse. Celle-ci comporte plus de 12’000 objets, 200’000 images, 150 mètres de documents d’archives et 11’000 livres, journaux et revues.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS