Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des visiteurs dans l'une des six salles d'exposition lors de l'ouverture du Musée des civilisations de l'islam (mucivi) ce dimanche à La Chaux-de-Fonds.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le Musée des Civilisations de l'Islam (MUCIVI) a ouvert ses portes ce week-end à la Chaux-de-Fonds (NE). Des ateliers, contes et spectacles de danses étaient notamment organisés.

Rencontres, ateliers, contes, calligraphie et spectacle de danse ont été proposés aux visiteurs durant ce week-end festif qui a débuté vendredi déjà.

Le public, quelques centaines de personnes au total, est apparu relativement clairsemé sur fond de polémique. Deux agents de sécurité privés en civil étaient présents à l'entrée dimanche, a constaté l'ats.

Susciter la curiosité

L'itinéraire comprend six petites salles avec un audioguide (français, allemand, anglais, arabe) dans des univers sonores et lumineux modernes. Il permet de découvrir les civilisations de l'islam au fil des siècles: leur diversité et leurs apports, notamment scientifiques, sont moins connues que celles des Grecs, des Chinois ou des Egyptiens.

Le musée vise à susciter la curiosité et non à éduquer, selon ses responsables. Des sujets plus actuels, comme la présence des musulmans dans les sociétés occidentales, seront abordés dans des expositions temporaires.

Des courants de l'islam seront évoqués en présentant tel savant ou tel événement historique. Mais le musée ne prendra pas position politiquement au sujet des conflits, avait souligné devant la presse Khaldoun Dia-Eddine, directeur scientifique, il y a une semaine.

ATS