Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'excroissance mystérieuse observée sur les pattes des éléphants agit comme un "sixième orteil" qui permet aux pachydermes de garder l'équilibre, selon une étude publiée vendredi dans le magazine "Science". Les scientifiques s'interrogeaient à ce sujet depuis plus de trois siècles.

Depuis la première dissection d'un éléphant en 1706, le mystère planait en effet sur la raison de cet os observé à l'arrière des pattes des éléphants. "Les gens ne savaient simplement pas ce que c'était", a déclaré à la BBC John Hutchinson du Royal Veterinary College de Londres, à la tête de l'équipe scientifique qui a fait la découverte.

Bizarre

"Tous ceux qui ont étudié les pattes des éléphants se sont interrogés sur le sujet. Ils pensaient: 'Mmh, c'est bizarre' et ils passaient à autre chose", a-t-il ajouté.

"Nous avons décidé de nous pencher sur la question et avons conclu que même s'il ne s'agissait pas d'un vrai orteil, il faisait office d'orteil qui aide l'éléphant à supporter son poids", a expliqué le scientifique.

Un cartilage qui a évolué

"C'est un drôle de petit morceau de cartilage qui s'est allongé avec le temps pour se transformer en un os long", selon M. Hutchinson. "C'est un formidable exemple de rafistolage" qui accompagne fréquemment l'évolution des espèces, a-t-il relevé.

Les scientifiques sont parvenus à cette conclusion après avoir étudié notamment des fossiles d'éléphants.

Quand les premiers éléphants sont apparus il y a 55 millions d'années, ils avaient des pattes relativement plates, dont la structure a évolué il y a environ 40 millions d'années alors que les pachydermes devenaient plus gros.

ATS