Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Néo-promu, le FC Zurich accompagne les Young Boys et le FC Sion en tête de la Super League. Au Letzigrund, le FCZ s'est imposé 2-1 devant Thoune après avoir été mené au score à la pause.

Les Zurichois ont renversé la situation grâce à deux réussites de la tête de Michael Frey et de l'éternel Alain Nef dans cette rencontre dont le coup d'envoi fut retardé d'un bon quart d'heure en raison de l'arrivée tardive au stade des Bernois pris dans le trafic. Comme la semaine précédente lors du derby remporté 2-0 devant les Grasshoppers, la formation d'Uli Forte a démontré qu'elle possède bien une réelle force de frappe. La venue de Michael Frey, indésirable aux Young Boys, pourrait s'avérer comme la belle affaire de l'année.

Huit jours après sa défaite 2-0 au Stade de Suisse devant les Young Boys, le FC Bâle a rectifié le tir. Dans son antre du Parc Saint-Jacques, le FCB s'est imposé 3-1 devant Lucerne pour offrir à son nouvel entraîneur Raphael Wicky une première victoire en Super League.

Elle a été acquise sur des réussites d'Elyounoussi, auteur d'un superbe retourné pour l'ouverture du score à la 14e, de Bua (22e), qui a inscrit son premier but sous les couleurs du FC Bâle, et de la nouvelle recrue Ricky van Wolfswinkel (79e). L'autogoal presque mortifiant d'Elyounoussi à la 53e a éveillé l'espoir un peu fou d'un hold-up parfait pour des Lucernois trop vite dépassés.

Privé de Matias Delgado absent pour des raisons privées que son club n'a pas dévoilées, Raphaël Wicky a joué dans un 3-5-2 qui a laissé Taulant Xhaka sur le banc. La faiblesse de l'opposition ne permet pas d'affirmer que ce nouveau schéma permettra aux Rhénans d'opérer le saut de qualité espéré.

ATS