Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le néonazi suisse soupçonné d'avoir blessé un homme à Zurich et arrêté à Hambourg s'oppose à son extradition simplifiée en Suisse. La date de son retour en Suisse est donc ouverte.

"On ne sait pas encore quand l'homme sera livré à la Suisse", a indiqué le porte-parole de l'Office fédéral de la justice Folco Galli, confirmant à l'ats des informations publiées dans plusieurs journaux dominicaux.

Comme le prévenu s'est opposé à une procédure d'extradition simplifiée, une procédure ordinaire a été ouverte. Les autorités allemandes ont reçu mercredi dernier une demande officielle de la Suisse, a précisé Folco Galli.

L'homme de 24 ans est soupçonné d'avoir tiré il y a quelques jours sur un homme de 26 dans le quartier du Niederdorf à Zurich. La victime a été grièvement blessée. Le prévenu, qui appartient aux milieux d'extrême droite, avait pu être appréhendé dans la gare de Hambourg. Lors de son arrestation, la police allemande a trouvé une arme sur lui. Il n'est pas encore établi qu'il s'agisse de l'arme utilisée à Zurich.

ATS