Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - L'opérateur boursier américain Nasdaq OMX a annoncé mercredi la fermeture de sa plate-forme de transactions européenne basée à Londres. Cette plate-forme d'actions appelée "Neuro" arrêtera de fonctionner après le 21 mai.
Elle avait été créée après la libéralisation du secteur par une directive de l'Union européenne. Nasdaq a invoqué la trop forte concurrence dans le secteur.
"Malgré nos meilleurs efforts, la nature de plus en plus compétitive de l'espace des plate-formes multilatérales d'échanges en Europe a signifié que la croissance de l'activité n'a pas atteint des niveaux suffisants pour que nous atteignons nos objectifs proclamés", a expliqué le vice-président exécutif du groupe, Eric Noll, cité dans un communiqué.
La dirigeante de Nasdaq en Europe, Charlotte Croswell, a précisé au Financial Times que la part des transactions sur les valeurs de référence européennes passant par cette plate-forme plafonnait à 1%. Ce chiffre "n'est à l'évidence pas ce que nous souhaitions", a-t-elle justifié.
Nasdaq a ajouté qu'il resterait présent en Europe en étant opérateur sur sept places financières nordiques et baltes, ainsi qu'à Londres qui accueille son siège européen, son centre de données, et où il gère une Bourse énergétique britannique (N2EX).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS