Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le National veut brider la SSR dans ses activités hors concession (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Les activités de la SSR non prévues dans la concession pourraient être interdites, sauf nécessité impérieuse. Le National a soutenu jeudi une initiative parlementaire de Gregor Rutz (UDC/ZH) en ce sens.

Une majorité de 99 voix contre 78 a donné son feu vert à l'initiative parlementaire. Un projet concret ne pourra toutefois être élaboré que si le Conseil des Etats donne son feu vert.

La SSR ne pourrait pas recourir à des activités hors concession si des opérateurs privés sont déjà actifs dans le domaine. Le texte vise notamment les activités en ligne de la radio-TV publique ainsi que son regroupement avec Ringier et Swisscom pour créer une entreprise commune dans le domaine de la commercialisation publicitaire, Admeira.

Lors des débats en commission, une minorité a fait valoir que cette interdiction pourrait être un frein à l'innovation.

La Chambre du peuple a déjà lâché plusieurs salves d'interventions parlementaires visant à corseter la SSR, comme récemment une motion demandant de réduire le nombre de chaînes thématiques. Option Musique et d'autres pourraient disparaître. Les décisions s'égrainent au fil des sessions parlementaires. Les plus incisives devraient toutefois échouer devant la Chambre des cantons.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS