Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le droit des camions de dépasser d'autres véhicules sur les autoroutes suisses doit être limité. Le National a transmis mercredi par 119 voix contre 33 une motion du Conseil des Etats qui vise à réduire les bouchons.

Le texte qui émane de This Jenny (UDC/GL) demande au Conseil fédéral d'étudier une interdiction aux heures de pointe ou de manière permanente sur certains tronçons. Une telle mesure permettrait d'éviter les interminables manoeuvres de dépassement de certains conducteurs de poids lourds.

C'est une chicane pour les camions, a critiqué Felix Müri (UDC/LU). Une interdiction nationale sera impossible à mettre en oeuvre et la possibilité d'interdire ponctuellement les dépassements existe déjà, a-t-il fait valoir au nom de la minorité hostile au texte.

Fluidité du trafic

La majorité de la Chambre du peuple n'en a pas moins estimé qu'une telle mesure pourrait améliorer la fluidité du trafic et la sécurité. Hostile à une défense générale de doubler sur les autoroutes en raison de la sécurité routière et du principe de la proportionnalité, le Conseil fédéral a soutenu la motion.

Des interdictions sur certains tronçons et à certaines heures sont envisageables, a estimé Doris Leuthard. Une étude pilote à Morges (VD) a donné des résultats positifs. Le Département des transports a déjà demandé une analyse nationale pour voir sur quels trajets et à quelles conditions une interdiction de dépassement pourrait être imposée aux poids lourds.

ATS