Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le neige et le gel ont marqué la Course de l'Escalade à Genève

Genève - La 33e édition de la Course de l'Escalade qui s'est déroulée samedi à Genève restera dans les annales à cause des conditions hivernales qu'ont dû affronter les 28'615 coureurs. Les appels à la prudence en raison du sol glissant ont été entendus: il y a eu moins d'accidents que d'habitude.
Les samaritains ont soigné des entorses et des petits bobos mais rien de grave, a indiqué à l'ATS Jean-Louis Bottani, président du comité d'organisation en tirant un bilan très satisfaisant de l'épreuve. Les sportifs amateurs et professionnels ont respecté les consignes de sécurité et au final, les organisateurs déplorent moins de blessures que lors des éditions précédentes.
Les organisateurs avaient pourtant longtemps hésité avant de donner le feu vert de cette course populaire qui a réuni cette année le plus gros contingent de coureurs de l'histoire en Suisse. Les services de la voirie et de la protection civile ainsi que des entreprises privées ont fourni un travail acharné depuis le début des intempéries mardi pour déneiger le parcours de plus de 7 kilomètres en vieille ville.
Champions kenyans
La fête populaire était au rendez-vous avec de la musique et des effluves de vin chaud à tous les coins de rues. En fin de journée, les sportifs de la Marmite ont assuré le spectacle en rivalisant d'originalité avec leurs déguisements.
Sur le plan sportif, les Kenyans ont tout raflé. Chez les hommes, Paul Kipkorir a devancé son compatriote Mike Kigen, offrant un beau duel au public. Chez les femmes, la victoire est revenue à la championne du monde en titre du 10'000 mètres Linet Masai. Sur les 28'615 inscrits, environ 21'500 ont été classés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.