Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Nikkei est touché par l'inquiétude suscitée par les turbulences politiques aux Etats-Unis, susceptibles d'empêcher la mise en oeuvre des réformes économiques et fiscales de Donald Trump.

KEYSTONE/AP/EUGENE HOSHIKO

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,32% jeudi. L'inquiétude suscitée par les turbulences politiques aux Etats-Unis, susceptibles d'empêcher la mise en oeuvre des réformes économiques et fiscales de Donald Trump, continue de peser sur la tendance.

L'indice Nikkei a perdu 261,02 points à 19'553,86 et le Topix, plus large, a cédé 20,81 points (-1,32%) à 1555,01. Le Nikkei est tombé en séance à 19'449,73, au plus bas depuis le 2 mai.

Les derniers développements du dossier des soupçons d'interférences russes dans l'élection présidentielle américaine de novembre, avec la nomination d'un procureur spécial et les spéculations sur une éventuelle procédure de destitution ("impeachment") de Donald Trump, ont empêché le marché nippon de profiter du chiffre meilleur qu'attendu de la croissance de l'archipel au premier trimestre.

Le produit intérieur brut (PIB) japonais a en effet progressé de 2,2% en rythme annualisé sur les trois premiers mois de l'année. Il s'agit de son cinquième trimestre consécutif de hausse.

Le mouvement général d'aversion au risque a surtout nui aux valeurs de l'assurance (-3,31%), des services financiers (-2,94%) et de la banque (-3,02%). Les exportateurs, eux, ont souffert de la vigueur du yen face au dollar, à l'instar de Honda (-2,23%) ou Tokyo Electron (-1,56%).

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS